Toujours plus de consommation sexuelle grâce à internet

Ce sont en effet des sites de rencontres libertines comme on peut en trouver un peu partout sur le net, qui sont à l'origine de ce besoin de consommer du sexe sans se prendre la tête. Ce vecteur permet assez efficacement, il faut bien l'avouer, de trouver des plans culs très rapidement, et de prendre du plaisir avec un autre partenaire ayant les mêmes ambitions et projets communs que vous une fois le moment de plaisir partagé et passé : ne plus se revoir.

Bien que parfois, les petits coups à la vas vite deviennent assez récurrent au travers de personnes qui se retrouvent plusieurs fois juste pour assouvir ce besoin naturel, il n'en reste pas moins qu'on peut constater sur de nombreux témoignages d'adeptes des rencontres sans lendemain et comme on peut les lires sur http://rencontre-libertine-gratuit.tumblr.com, que le plan cul reste à la mode et n'est pas prêt de disparaître.

Pourquoi les plans culs ont-il autant de succès en France ?

La consommation du sexe rapide est en quelque sorte un besoin devenu habituel chez l'être humain qui a de plus en plus peur chaque jour de s'engager avec une personne ou qui n'en a pas forcément l'envie ou les moyens. Nous travaillons toujours plus pour gagner moins, alors il paraît logique que nous n'ayons pas forcément le temps et l'argent pour assumer une relation fixe, couteuse en temps et en financement.

Et c'est bien pour cette raison première que nous pouvons constater une hausse importante du taux de rencontres libertines dans la région PACA par exemple où il faut quasiment pour un homme de classe moyenne, gagner au loto pour entretenir un couple avec des femmes naturellement éduquées pour se faire entretenir en faisant le moindre effort.

Il n'y a pas que l'argent dans la vie, y a l'infidélité aussi !

Mais au-delà du côté vénal et intéressé des femmes du sud à toujours courir derrière les hommes les plus friqués de la région, il reste cette envie de rester indépendant. Ce qui apporte un plus également au fait que selon les sondages nationaux, le plus fort taux d'infidélité se trouve également du côté des femmes sur la région PACA...La totale !

Elles pompent le fric des mecs et pompent les quéquettes des autres, l'un n'allant pas sans l'autre, car il faut bien avouer que la plupart des personnes friquées dans le coin sont le reflet d'une société d'individus qui n'a pas forcément ce qu'il faut pour donner du plaisir charnellement, et le compense en payant en quelque sorte sa relation. Mais de plus en plus de personnes sont conscientes que les couples ne sont plus aussi solides que lors des générations précédentes, et ne se prennent plus la tête à chercher à ressentir des sentiments...